Tuskaland

Blog des Vikings en Aquitaine

  • Altillac, un althing scandinave au coeur de la Corrèze ?

    Altillac (19), un lieu de réunion scandinave ?

    Ce village de Corrèze n’a pas d’étymologie connue.

    Le site est juché sur une colline autour de laquelle s’enroule la Dordogne. De manière très intéressante, la colline n’est pas couronnée par un château, mais par une église et son cimetière. Plus remarquable encore ; les maisons bâties sur les versants datent des années 1950-1960. Cette urbanisation tardive confirme que ce lieu de réunion, sans intérêt stratégique, était excentré et situé hors du village de Beaulieu-s/Dordogne situé sur la rive opposée.


    Read more at http://www.tuskaland.com/blog/altillac-un-althing-scandinave-au-coeur-de-la-correze.html#T5r2SmpOx6CveJaL.99

    Altillac (19), un lieu de réunion scandinave ?

    Ce village de Corrèze n’a pas d’étymologie connue.

    Le site est juché sur une colline autour de laquelle s’enroule la Dordogne. De manière très intéressante, la colline n’est pas couronnée par un château, mais par une église et son cimetière. Plus remarquable encore ; les maisons bâties sur les versants datent des années 1950-1960. Cette urbanisation tardive confirme que ce lieu de réunion, sans intérêt stratégique, était excentré et situé hors du village de Beaulieu-s/Dordogne situé sur la rive opposée.


    Read more at http://www.tuskaland.com/blog/altillac-un-althing-scandinave-au-coeur-de-la-correze.html#T5r2SmpOx6CveJaL.99

     

    Altillac, ce village de Corrèze n'a pas d'étymologie connue.

    Le site est juché sur une colline abrupte autour de laquelle s'enroule la Dordogne. De manière très intéressante, la colline n'est pas couronnée par un château, mais par une église et son cimetière. Plus étonnant encore, les maisons bâties sur les versants datent des années 1950-1960. Cette urbanisation tardive confirme que ce lieu de réunion était isolé, excentré, à l'écart du village de Beaulieu-s/Dordogne, situé sur la rive opposée.

     

    Lire la suite

  • ARCHEOLOGIE : Visite de l'équipe de J-F Mariotti sur le site de Taillebourg

    Jeudi 10 octobre 2019, nous avons rendu visite à l'équipe archéologique de Jean-François Mariotti qui explore le lit de la Charente depuis 2001. La première phase de prospection -c'est-à-dire de ramassage d'objets reposant en surface- a permis une collecte exceptionnelle autant qu'inattendue d'artefacts d'origine scandinave.

    Lire la suite

  • TOPONYMIE : Antignac Saint George (16), un althing scandinave ?

    Antignac pourrait correspondre à althinhaug, la colline de l'althing. L'althing, c'est l'assemblée de tous. C'est l'assemblée où se réunissaient les hommes du Nord. Ce toponyme serait révélateur d'une installation coloniale.

    Lire la suite

  • ARCHEOLOGIE: Tuskaland, la terre des Tusques

    La Tusque de Sainte Eulalie d'Ambarès, près de Bordeaux, répertoriée et dessinée par Eugène Viollet-Leduc et Léo Drouyn, est une motte castrale typique, ce qui lui a valu un note détaillée. Cette Tusque porte un nom scandinave : tuska (tusk en anglais) désigne une defense. Une défense en terre en l'occurrence. Le Tuskaland est littéralement le Pays des Tusques ou le Pays des Tucs.

    La tusque de ste eulalie d ambares

    Lire la suite

  • Michel Onfray évoque les travaux de Joël Supéry

    A l'occasion  de la présentation de l'Université Populaire Nomade ce 24 septembre 2019, Michel Onfray évoque les travaux de Joël Supéry. Bien sûr toponymie et Aquitaine sont au coeur de l'ouvrage, mais l'apport de cette théorie est d'analyser les invasions comme une guerre commerciale pour la conquête du commerce méditerranéen. Pour atteindre cet objectif, le clan devra surmonter deux obstacles : un obstacle géographique, ce sera la conquête de la Gascogne permettant la création d'une route entre Atlantique et Méditerranée et un obstacle économique : pour équilibrer une balance commerciale structurellement déficitaire, les Hommes du Nord vont livrer à l'émirat de Cordoue les esclaves que les Francs cessent de leur livrer après la mort de Charlemagne. 

    Michel Onfray lance l'Université Populaire Nomade

  • CONFERENCE : Les Mystères de la Cité, Lescar (Pyrénées-atlantiques)

    Les Médiévales de Lescar connues sous le nom de Mystères de la Cité se tiendront les 21 et 22 septembre 2019.

    Joël Supéry participera au salon du Livre en tant qu'auteur et donnera une conférence ce samedi  à 17h30 sur le campement de la Guilde Bâtarde, la fameuse troupe de reconstitution de Bidache.

    L'intitulé de la conférence sera :

    Les Vikings à Lescar ou l'impact fondateur des invasions en Béarn.

    Samedi 21 septembre, à 17h30 sur le campement de la Guide Bâtarde. 

    6 invasion de la gascogne en 840

  • ARCHEOLOGIE: Brem-s/mer, une église avec des motifs scandinaves ?


    L'église de Brem-s/mer, au nord des Sables d'Olonne en Vendée possède un fronton offrant des motifs étranges : une femme se tenant les couettes, un homme se tenant la moustache, un loup stylisé. Ces motifs n'avaient pas d'interprétation claire ni aucune signification dans le panthéon chrétien. Alain Chevalier, un instituteur passionné de l'Essone, s'est intéressé à ces sculptures et a découvert que celles-ci étaient d'inspiration païenne et scandinave. Cette présence sur le fronton d'une église datée des 10e ou 11e siècles pourrait indiquer que la région a connu une présence scandinave dépassant les simples raids. Cette sédentarisation scandinave dans la région était déjà suggérée par la découverte de vestiges de moulins à vent datés de l'époque viking dans la région.

    Brem sur mer e glise saint nicolas de brem fronton 4

    Lire la suite

  • EXPOSITION: Les Vikings à la MER XXL.

    La mer xxlMerxxl2019 730x350 01

     

    Quelques mois après les deux expositions consacrées aux Vikings présentées à Nantes, la première intitulée "Nous les appelons vikings"  au château des ducs de Bretagne, la seconde "Namsborg, des Vikings à Nantes" au Chronographe, l’association Tuskaland présente une exposition intitulée : « Invasions vikings, une ambition méditerranéenne ? »

    Lire la suite

  • ARCHEOLOGIE: Un borg viking au coeur du Médoc ?

    L'abbaye de Saint Pierre de l'Isle dans le Médoc  fut construite au XIe siècle sur une île au milieu des marais. L'île Saint Pierre a été donnée par le seigneur de Lesparre, un sire probablement  d'origine scandinave, à Geoffroi du Louroux, futur évêque de Bordeaux,  afin qu'il y bâtisse une abbaye. L'acte est daté de 1130. Dans cette île, on a un amas rocheux culminant à 11 mètres et offrant une vue embrassant l’estuaire de la Gironde. C’est donc un site présentant un intérêt stratégique pour des marins.

     

    Abbaye Saint Pierre de L'isle, Ordonnac, Gironde.

    Lire la suite

  • EXPOSITION : LA MER XXL accueille les Vikings !

    Merxxl2019 730x350 01

     

     

    Invasions vikings, une ambition méditerranéenne ?

    Viking migration, a Mediterranean ambition ?

     

    Exposition gratuite, Hall  3, à côté d'Océanopolis.

    https://www.lamerxxl.com

     

     

     


     

    Lire la suite

  • La confusion Bayonne/Bayeux à travers l'histoire

    La Normandie sera sauvée à deux reprises en 945 et en 965 par un chef viking nommé Harald. Ce chef suffisamment puissant pour entretenir une flotte permanente et capturer le roi de France est inconnu en Scandinavie et dans les îles britanniques. 

    Les auteurs normands parlent d'un "chef danois", mais les auteurs francs (Flodoard et Richer), contemporains des événements disent de ce roi qu'il domine Bayeux, une information absurde qui n'est pas reprise par les auteurs normands (Robert Wace, Guillaume de Jumièges, Dudon de Saint Quentin). 

    Joël Supéry estime dans la "Saga des Vikings"qu'Harald aurait été identifié par erreur comme étant de Bayeux, alors qu'en réalité, il aurait été de Bayonne, en Gascogne. 

    Gérald Bezot a mené son enquête et découvert quelques cas historiques où les deux cités ont effectivement été confondues.

    Nous remercions Gérald pour son travail et la pertinence de celui-ci. 

    Lire la suite

  • GENETIQUE: ADN scandinave en France

    Coup sur coup, je reçois ce 30 avril 2019 deux rapports de particuliers qui ont eu recours aux services de My Heritage DNA, un site américain se proposant de faire des recherches sur vos origines à partir de votre ADN. Je ne sais pas ce que valent ces tests, ni si la méthodologie qui préside à leur élaboration est scientifiquement objective, ni si les interprétations des données reccueillies ne sont pas trop simplistes. Par contre, ce qu'il y a de certain, c'est que, quelle que soit la méthode choisie, les données ADN aboutissent à des résultats comparables et cohérents entre eux. C'est donc en amassant une multitude d'études de ce type que l'on pourra tirer des conclusions raisonnées. 

    Lire la suite

  • CONFERENCE BORDEAUX

    En 1911, les historiens normands ont choisi de ne pas étudier les invasions vikings au sud de la Loire.  De leur côté, les historiens gascons ont théorisé une "sanctuarisation" de l'Aquitaine qui aurait préservé notre région des invasions. Ce double constat explique pourquoi personne n'a compris le rôle central et très particulier de la Gascogne dans l'histoire des invasions. Les Vikings restèrent manifestement maîtres de Bordeaux pendant près d'un siècle et marquèrent de leur empreinte l'identité gasconne.  

  • RENCONTRE avec la Guilde Bâtarde, Bidache (64)

    Les  MOKEN GAMES, organisés par le lunettier MOKEN, à Angresse,  ont été l'occasion d'une rencontre espérée de longue date avec  avec les brutes sanguinaires de la GUILDE BATARDE, des pillards qui décorent leurs tentes avec des guirlandes de crânes (des crânes de mulots, musaraignes et campagnols - c'est moins encombrant). L'occasion pour Joël Supéry de mieux cerner les difficultés et contraintes d'un combat rapproché en ce temps-là et d'expliquer la place particulière de la Gascogne dans l'histoire des invasions.

     

     

     

    Lire la suite

  • INSTITUTION: La Saga des Vikings, dans la liste de l'agrégation à la Sorbonne.

    "La Saga des Vikings, une autre histoire des invasions", Editions Universités Poopulaires et Cie, Autrement, 2018,  figure au programme des ouvrages à étudier dans la cadre de l'agrégation de Médiéval 2019. Cela ressemble à un début de reconnaissance, mais c'est surtout la preuve que certains historiens et universitaires acceptent le débat et les questionnements. Sans doute, cet ouvrage va-t-il permettre de créer des ponts entre des disciplines, des régions et des périodes et favoriser la compréhension de certaines "anomalies" du Haut-Moyen-Âge. Bravo à la Sorbonne.

    Lavisse acquisitions avril2018lavisse-acquisitions-avril2018.pdf (92.59 Ko)

    Lire la suite

  • TOPONYMIE : Gardague, un nom scandinave à Biarritz ?

    La rue Gardague située derrière l'hôtel de Ville de Biarritz porte un nom résolument germanique. Ce nom pourrait être une évolution de vard-haka. Haka, promontoire, comme dans la Pointe du Hoc en Normandie, vard, post de guet, mot qui a donné garde en français. Le "promontoire du poste de guet" porte un autre nom aujourd'hui, le Plateau de l'Atalaye.

     

     

    Lire la suite

  • ARCHEOLOGIE : à la recherche du port d'Angresse...

    En toure logique, la presqu'île d'Angresse accueillit un port médiéval. Celui-ci pourrait être d'origine viking et renfermer des vestiges caractéristiques de cette époque. 

     

     

    Lire la suite

  • DEBAT : Chronique d'une reconnaisance annoncée.

    Alban Gautier, professeur à Caen, reconnaît que l’essentiel des propositions historiques de Joël Supéry sont recevables et légitimes. Il est le premier représentant de l’Establishment à reconnaître les mérites de l’auteur de la « Saga des Vikings ». 

    La traite pourrait avoir été au coeur de la guerre commerciale viking. Une principauté scandinave en Gascogne pourrait bien avoir existé.

    Lire la suite

  • Entretien de Joel Supery par IDAVOLL

    Joël Supéry, un Gascon sur les traces des Vikings

    Par  | Le 03/04/2018 | Commentaires (0) | Entretiens - exclusivité Idavoll

    Entretien avec Joël Supéry, chercheur en Histoire.

    À bien y regarder, l’homme est un îlot de discrétion au milieu d’une mer tempétueuse.

    Tout au plus une unique et succincte biographie d’une dizaine de lignes nous apprend que Joël Supéry est passionné de cartographie ancienne, d'histoire de la navigation et est l’auteur d’ouvrages, désormais au nombre de 3. Un triptyque au cœur pourtant d’un cyclone de polémiques. Car à y regarder de plus près encore, tout le monde semble avoir un avis tranché sur ses écrits, y compris ceux qui n’ont jamais pris la peine de les lire.

    Cependant, à l'instar des protagonistes dont il conte la saga, l’homme a le pied marin et une pugnacité qui n’a d’égal que son enthousiasme.

    Idavoll vous invite à partir à la rencontre de Joël Supéry.

    Suivre le lien : http://idavoll.e-monsite.com/blog/entretiens/joel-supery-un-gascon-sur-les-traces-des-vikings.html

  • Interview de Joël Supéry par LETTRES IT BE

    "Chercher, c’est repérer les « anomalies » et émettre des hypothèses pour les expliquer"

    La saga des Vikings : Une autre histoire des invasions est le dernier livre de Joël Supéry publié chez Autrement

    La saga des Vikings : Une autre histoire des invasions est le dernier livre de Joël Supéry publié chez Autrement

     

     

    Après avoir défrayé la chronique historique avec son dernier livre La saga des Vikings publié chez Autrement, Joël Supéry a bien voulu accorder quelques instants à Lettres it be pour répondre à nos questions.

     

     

    Lire la suite