Tuskaland

Accueil

 

 

  • MICHEL ONFRAY évoque les travaux de Joël Supéry

    Michel Onfray : " Il faut être empirique et se débarrasser du carcan idéologique... Je travaille de première main et je vais voir. C'est d'ailleurs ce que fait Joël Supéry quand il aborde la question des Vikings. Il dit pas : "Je lis ce que les autres ont dit et je corrige à la marge". Lui il dit : " On prend le dossier pleinement et on va voir ce qu'on peut trouver". 

     

    Lire la suite

  • INAUGURATION. Première réunion des amis du MMM à Bordeaux ce 8 février 2020

    Le Musée Mer Marine (MMM Bordeaux) a accueilli dans une magnifique salle de conférence la première réunion des Amis du MMM. Norbert Fradin, fondateur et mécène, a accueilli les amis venus nombreux (près de 150 personnes) assister à cette première conférence donnée par l'association. Il  a clairement annoncé l'ambition de voir le musée devenir un lieu culturel majeur, ouvert  et innovant de renommée internationale. 

    https://www.mer-ocean.com/amis-musee-mer-marine-bordeaux/

    Lire la suite

  • PRESSE. Une autre analyse de la venue des Vikings en Gascogne.

    "Faire du commerce aurait été leur préoccupation exclusive. L'auteur le démontre pas à pas... Le récit de l'orateur a su convaincre son auditoire par ses positions étayées, fouillées reposant sur des hypothèses chaque fois appuyées par des démonstrations pertinentes".

    Hubert Dupin, Journaliste.Sud-Ouest, décembre 2019

     

    Joel supery 6

    Article so conf tallerarticle-so-conf-taller.pdf (880.11 Ko)

  • ARCHEOLOGIE. Le Tuc de Panassac (Gers) fouillé en 1881

     

    "Tout converge vers cette période où les Normands ravagèrent à plusieurs reprises le sol de notre région où ils demeurèrent pendant plus d'un demi-siècle avant d'en être définitivement chassés". L'auteur de ces lignes est le préhistorien Louis Lartet, qui fouilla la motte de Panassac en 1881. Ses notes ne furent  publiées qu'en 1975. L'archéologue se prononce librement car à l'époque les historens n'ont pas encore conclu à la non-installation scandinave en Gascogne... Parmi les artefacts découverts, une figurine impressionne l'archéologue.

    Lire la suite

  • INAUGURATION : le musée de la bataille de Taller, près de Dax. 13 décembre 2019


    Extrait apocalypse tolede 1220

    Extrait du l'Apocalypse de Tolède

    En 982, le comte de Gascogne épaulé par les troupes de sa femme Urraca, la reine de Pampelune, vient affronter les Normands dans la plaine landaise. Certains voient dans ce combat un raid repoussé. Mais cette lecture est suspecte : les raids vikings étaient depuis longtemps terminés, les monastères de Gascogne étaient plutôt rares dans la plaine landaise, des Vikings réalisant un raid n'auraient pas accepté le combat contre une force bien supérieure, ils auraient rembarqué. 

    Lire la suite

  • PISTE A CREUSER. Rollon se nommait-il Harold ?

    Dans les sources normandes, Rollon est nommé Roll, Raoul, Rou. S'il s'était nommé Rolf, son nom aurait dû être écrit -au moins une fois- Rouf. Or, on n'en trouve aucune mention. Par contre, on va trouver une mention de Rollon sous le prénom Harotel et Harotel ce n'est pas Rolf, mais Harold...

    Lire la suite

  • ARCHEOLOGIE. Pineuilh, la plus ancienne motte de France ?

    Pineuilh, une des plus anciennes mottes d’Europe.

    Dans le cadre du suivi archéologique de la rocade de contournement de Sainte-Foy-la-Grande (Dordogne), un habitat aristocratique bien conservé dans les formations organiques du ruisseau de Monsabeau a été fouillé pendant 10 mois en 2002 et 2003 à Pineuilh (Gironde). La particularité de cette motte est qu’elle est des plus anciennes connues.

    Les historiens considèrent, de manière générale, que les mottes seraient apparues au 11e siècle et seraient le résultat du morcellement du pouvoir, de sa régionalisation et de la féodalisation du monde franc. Or, la motte de Pineuilh date du 10e siècle.

    Lire la suite

  • TOPONYMIE: Altillac, un althing scandinave au coeur de la Corrèze ?

    Altillac (19), un lieu de réunion scandinave ?

    Ce village de Corrèze n’a pas d’étymologie connue.

    Le site est juché sur une colline autour de laquelle s’enroule la Dordogne. De manière très intéressante, la colline n’est pas couronnée par un château, mais par une église et son cimetière. Plus remarquable encore ; les maisons bâties sur les versants datent des années 1950-1960. Cette urbanisation tardive confirme que ce lieu de réunion, sans intérêt stratégique, était excentré et situé hors du village de Beaulieu-s/Dordogne situé sur la rive opposée.


    Read more at http://www.tuskaland.com/blog/altillac-un-althing-scandinave-au-coeur-de-la-correze.html#T5r2SmpOx6CveJaL.99

    Altillac (19), un lieu de réunion scandinave ?

    Ce village de Corrèze n’a pas d’étymologie connue.

    Le site est juché sur une colline autour de laquelle s’enroule la Dordogne. De manière très intéressante, la colline n’est pas couronnée par un château, mais par une église et son cimetière. Plus remarquable encore ; les maisons bâties sur les versants datent des années 1950-1960. Cette urbanisation tardive confirme que ce lieu de réunion, sans intérêt stratégique, était excentré et situé hors du village de Beaulieu-s/Dordogne situé sur la rive opposée.


    Read more at http://www.tuskaland.com/blog/altillac-un-althing-scandinave-au-coeur-de-la-correze.html#T5r2SmpOx6CveJaL.99

     

    Altillac, ce village de Corrèze n'a pas d'étymologie connue.

    Le site est juché sur une colline abrupte autour de laquelle s'enroule la Dordogne. De manière très intéressante, la colline n'est pas couronnée par un château, mais par une église et son cimetière. Plus étonnant encore, les maisons bâties sur les versants datent des années 1950-1960. Cette urbanisation tardive confirme que ce lieu de réunion était isolé, excentré, à l'écart du village de Beaulieu-s/Dordogne, situé sur la rive opposée.

     

    Lire la suite